Les règles du baby foot en tournoi officiel

Joueurs de baby foot en tournoi

A l’instar du foot-ball, le jeu de baby-foot consiste à marquer plus de but que le joueur ou l’équipe adverse. Ce jeu est régulé par certaines règles, notamment en tournoi officiel.

La table de baby-foot 

Concernant la table de jeu, elle ne doit subir aucune modification. Par ailleurs, les organisateurs devraient fournir un matériel compétitif à la table. La matière de la balle doit être en liège d’un poids de 14 grammes. Toutefois, il est strictement interdit d’utiliser de magnésie ou tout autre produitJoueurs de baby foot en tournoi

Tenue sportive obligatoire

Les joueurs doivent porter une tenue sportive, à savoir, des chaussures de sport, un short et tee-shirt sportif ou un survêtement. Le non-respect de cette tenue entraîne un point de pénalité par joueur.

Déroulement d’une partie

Pour engager une partie, c’est le joueur tiré au sort qui choisit son camp. Pendant une partie, l’arbitre est souverain, ses décisions ne peuvent être discutées sous peine d’avertissement. Les parties se jouent en une manche de 7 points en tour de poules tandis qu’en phase finale, il n’y a que 2 manches gagnantes de 7 points avec 2 points d’écart à la balle.

Les actions du jeu

Les actions autorisées en tournoi officiel sont : les tirs des ailiers, les lobs qui sont limités à deux par manche, les roulettes, les reprises et la gamelle, mais elle ne vaut qu’un but. Lors d’une sortie de balle, elle est remise aux arrières du camp d’où elle est sortie. Pour tout engagement ou remise en jeu, le joueur doit demander « prêt » et attendre que l’équipe adverse lui réponde « prêt » au bout de 5 secondes. A ce moment, les joueurs peuvent changer de position ou pendant les temps mort. En outre, un joueur ne peut pas demander plus de deux temps mort.

Les fautes

Les fautes sont accordées dans le cas où le joueur frappe les montants, réalise les roulettes des demis, parlent pendant le jeu, déplace ou souffle la balle. Ces fautes sont entraînent généralement un avertissement, puis un point de pénalité.